Jérôme Varnier

Après des études à l’École d’Art Lyrique de l’Opéra de Paris, Jérôme Varnier fait ses débuts à l’Opéra de Lyon, où il intègre la troupe de 1995 à 2000, et participe à de nombreuses productions. Son interprétation d’Arkel (Pelléas et Mélisande) sous la direction de Marc Minkowski en 2001 à l’Opéra de Leipzig marque le début d’une carrière internationale, rôle qu’il chantera ensuite à Paris, Lyon, Bordeaux, Bruxelles, Budapest, Sydney, Londres, Tokyo.

Depuis, il a interprété plus de quatre-vingt rôles dont Seneca (L´Incoronazione di Poppea), Caronte (L’Orfeo), Nettuno (Il ritorno di Ulysse), Commendatore (Don Giovanni), Marcel (Les Huguenots) à La Monnaie à Bruxelles et à Nice, Crespel (Les Contes d’Hoffmann), le Cardignal Brogni (La Juive) à l’Opéra du Rhin, Frère Laurent (Roméo et Juliette de Gounod) à Bruxelles, Maskat, Tours, Méphistophélès (Faust), Banquo (Macbeth), Ramfis (Aida), Colline (La Bohème) à Paris Opéra Comique, Lyon, Bordeaux, et récemment Sarastro (Die Zauberflöte) à Tours.

Outre les Maisons d’Opéra déjà citées, Jérôme Varnier s’est produit sur la scène de l’Opéra National de Paris (Hippolyte et Aricie, Pelléas et Mélisande, Capriccio), du Capitole de Toulouse (Le Balcon, Carmen, Hippolyte et Aricie, Œdipe d’Enescu), du Theater an der Wien (Hamlet, Ulysse, Guillaume Tell), du Dutch National Opera d’Amsterdam (Le Balcon de Eötvös et L’Etoile de Chabrier), du Teatro alla Scala à Milan (L’Enfant et les Sortilèges). Jérôme Varnier se produit aussi en concert, notamment au Théâtre des Champs-Élysées (Orfeo, Ulysse), à la Philharmonie de Paris (Roméo et Juliette de Berlioz, Renard de Stravinsky), à Birmingham (Roméo et Juliette de Berlioz), à Bruxelles (Roméo et Juliette de Gounod et de Berlioz, Jeanne d’Arc au Bûcher de Honneger, Requiem de Verdi), à l’Opéra de Sydney (Pelléas et Mélisande, Requiem de Verdi), au Suntory Hall à Tokyo (L’Upupa de Henze). Il consacre une partie de son activité musicale à la mélodie française, au Lied et aux mélodies argentines.

Depuis près de trente ans, il a eu l’occasion de chanter sous la direction de chefs tels que Myung-Whun Chung à Paris et Séoul, Peter Eötvös à Aix-en-Provence, Sir Bernard Haitink avec l’Orchestre National de France, Armin JordanEsa-Pekka Salonen avec le Philharmonia Orchestra à Londres, Alain AltinogluEmmanuel KrivineAntonio Pappano à l’Accademia Santa Cecilia de RomeLouis LangréeMarc Minkowski à Montpellier, à l’Opéra de Versailles dans le Bourgeois GentilhommeMarcello Viotti avec le Münchner Rundfunks OrchesterFrançois-Xavier Roth à la Philharmonie de Paris et à Bozar (Bruxelles), John Nelson pour l’enregistrement des Troyens à Strasbourg, Charles Dutoit à Sydney, René Jacobs à Bozar (Bruxelles), au Concertgebow à Amsterdam, Philharmonie de Cologne, Emmanuel Krivine avec le Scottish Chamber Orchestra à Glasgow et récemment Sir Simon Rattle avec le Freiburger Barokorchester au Staatsoper de Berlin.

Il a travaillé avec de prestigieux metteurs en scène dont Peter Stein, Robert Wilson, Robert Carsen, Willy Decker, Jérôme Deschamps, Denis Podalydès, Olivier Py, Laurent Pelly, Christophe Honoré.

Parmi ses nombreux enregistrements, on peut citer les derniers CD : Les Troyens (Emi), Pelléas et Mélisande (Alpha Classics), Orfeo (Naïve).

Parmi ses projets, Le Spectre (Hamlet) à l’Opéra-Comique, le Muphti (Bourgeois Gentilhomme) à l’Opéra de Marseille, de Bordeaux, à Chambéry, Lyon, Caen, Amiens, Arkel (Pelléas et Mélisande) à Séville,  Horace Truchet (On purge Bébé) et Cranmer (Henry VIII) à Bruxelles ainsi que la sortie du CD de Il Ritorno di Ulysse in Patria (Nettuno) de Monteverdi chez Naïve.

https://jerome-varnier.fr/